Vous êtes ici
Accueil > E-Commerce > Comment est fait le cognac ?

Comment est fait le cognac ?

verre de cognac

Quand on parle de la région se trouvant entre la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne et les Deux-Sèvres, il est difficile de ne pas penser à l’eau-de-vie qui lui est caractéristique, le Cognac. Les lignes qui vont suivre vous permettront d’en connaître plus sur la réalisation de cette boisson. Mais avant tout ça, vous pouvez toujours vous rendre sur une boutique en ligne spécialisée dans la vente de cognac de qualité afin d’en savoir plus sur de nombreux produits.

De la récolte de raisin à la double distillation

La première étape de fabrication du Cognac consiste en la récolte de raisins nécessaires à cette opération. Si l’Ugni blanc est le cépage le plus prisé, d’autres ont vu leur cote augmenter ces dernières années, à l’instar des Montils, Sémillon, Collombard et Folle Blanche. Cette étape est suivie de pression des raisins pour obtenir un moût qui sera mis à fermentation rapidement. Il y aura, par la suite, la phase de double distillation durant laquelle on chauffe le vin dans un alambic de cuivre. À la première chauffe, les premiers et derniers condensats seront éliminés. Le « brouillis » seul passera à la seconde afin d’obtenir un cœur fortement alcoolisé.

Du vieillissement à l’assemblage du cognac

Le cœur formé sera transféré dans des fûts de chêne durant au moins 2 ans pour vieillissement. Ceux-ci seront posés dans des chais destinés à cet effet. Ils auront exclusivement pour vocation l’accueil d’un Cognac.

La période de vieillissement sera marquée par l’évaporation d’une partie de l’alcool dans l’atmosphère. Il est ainsi nécessaire de procéder par la suite à la substitution de cet alcool par le contenu d’un fût de même provenance. Ce n’est qu’après que devra avoir lieu l’assemblage (avec des eaux-de-vie plus vieilles) dans des foudres. Une fois toutes ses opérations réalisées, vous avez accès à du cognac de qualité dans une bouteille.

Laisser un commentaire

Top