Vous êtes ici
Accueil > Mariage > D’où vient la couleur blanche de la robe de mariée ?

D’où vient la couleur blanche de la robe de mariée ?

Les traditions sont encrées en chacun de nous : se marier dans une longue robe blanche aux allures d’une princesse est une chose pratiquement obligatoire pour la future mariée qui souhaite s’unir pour la vie à son cher et tendre amour. Seules quelques rares exceptions présentent une robe de mariée avec des touches de couleurs comme le bleu clair, le rouge ou encore le fuchsia.

Le style de la robe de mariée a souvent changé au cours des siècles : longue, avec traîne, jusqu’aux chevilles, plus courtes, larges ou près du corps. Mais la couleur n’a pas vraiment changé : le blanc est toujours à la mode. Alors d’où vient cette couleur blanche pour la robe de mariée ? Nous allons tout vous dévoiler dans cet article.

L’apparition des premières robes de mariée blanches

Ce n’est que dans les années 1830 à 1848 que la fameuse robe de mariée blanche à traîne fut son apparition. Avant ces dates, les robes de mariée étaient très diversifiées, colorées et personnalisées : bordures, fourrures, tissus longs et dentelles. Les robes de princesse furent vite adoptées : blanches, larges et longues, avec traîne et diadème et avec des détails brodés en toute délicatesse. Dans les années 1860, les robes de mariées étaient toujours plus épaisses, toujours plus imposantes et époustouflantes.

Ce n’est alors là qu’une histoire de mode et d’influence : les années 20 adoptent les longues robes blanches avec des broderies, dentelles, matières fluides, strass et perles. C’est une tendance Art Déco dont chaque future mariée tombe amoureuse.

La couleur de la robe : un symbole véhiculé par les croyances

Ce n’est réellement qu’à partir des années 1840 que le blanc de la robe de mariée devient une tradition bien ancrée. Suite au mariage de la reine Victoria, les demoiselles d’honneur et la mariée elle-même ont-elles uniquement eu le droit de porter la couleur blanche. La robe de mariée blanche tient son origine de l’influence de l’église : le blanc est symbole de pureté, de chasteté et d’innocence, un symbole de virginité véhiculé par l’église.

De nos jours, les croyances sont quelque peu réduites, mais la robe de mariée blanche est encore au gout du jour ! Revisitées, avec des styles et touches personnels, des détails et touches de couleurs originales et retravaillées, les robes de mariées blanches sont incontournables lors du grand jour.

Laisser un commentaire

Top