Vous êtes ici
Accueil > Voyages > Partir en voyage à Madagascar pour visiter les parcs nationaux

Partir en voyage à Madagascar pour visiter les parcs nationaux

Madagascar est un pays gâté par Mère Nature. En effet, avec la richesse de son patrimoine naturel, l’Ile Rouge dispose d’un grand nombre de parcs nationaux. Les parcs nationaux de cette île sont, en plus d’être des lieux de conservation, des lieux de détente et de loisirs pour les voyageurs. À l’évidence, les amoureux de la nature y trouveront leur compte. Pour connaître un peu plus concernant les parcs nationaux de l’île continent, voici une sélection des parcs nationaux à découvrir lors d’un séjour à Madagascar.

Parcourir le parc national d’Ankarafantsika pendant une escapade sur l’Ile Rouge

Ce parc national se localise au nord-ouest du pays, dans la région de Boeny. Il est constitué de forêts denses sèches. Le parc national d’Ankarafantsika fait partie des derniers habitats d’une multitude d’espèces en voie de disparition. En plus des lacs, il présente une impressionnante biodiversité dont de nombreuses espèces sont endémiques. Ce parc national comprend des paysages contrastés entre savane, différents types de forêts, cours d’eau et lacs.

Ces derniers donnent refuge à des poissons endémiques, des crocodiles et des oiseaux aquatiques. La flore du parc n’est pas en reste, plus de 800 espèces ont été répertoriées avec un taux d’endémicité qui peut atteindre 92 % pour les plantes ligneuses et 82 % pour les plantes herbacées. Quant à la faune, 8 espèces de lémuriens, 129 espèces d’oiseaux (dont 75 endémiques) ont été enregistrées. Le parc dispose de 7 sentiers de randonnée disponibles pour tout voyageur souhaitant organiser un voyage sur mesure à Madagascar.

Randonnée dans le parc national de l’Isalo pour apprécier une merveille de la nature

Déclaré parc national en 1999, le parc national de l’Isalo est réputé pour être l’un des plus grands parcs de la partie sud de l’île rouge, dans la région d’Ihorombe. Traversé par des rivières, le parc s’étend sur une surface de 81 540 hectares. Dû à l’érosion, les visiteurs auront la possibilité de s’émerveiller devant les reliefs ruiniformes de grès continental en randonnée. Ces reliefs peuvent varier entre 820 mètres et 1 240 mètres d’altitude.

Les plaines verdoyantes et les rochers aux formes tourmentées s’alternent dans ce cadre grandiose. La faune du parc national est très diversifiée avec 57 espèces avifaunes, 14 primates et 39 espèces de reptiles dont certains sont endémiques. En ce qui concerne la flore du parc, 400 espèces floristiques comme le Pachypodium rosulatum et le Catharanthus ovalis constituent le parc. Après la randonnée, les voyageurs pourront se ressourcer dans la piscine naturelle du parc pour ensuite apprécier l’extraordinaire coucher de soleil sur la fenêtre de l’Isalo.

Explorer le parc national de Ranomafana pour découvrir une biodiversité exceptionnelle

Durant un passage sur la grande île, le parc national de Ranomafana est une étape à ne pas manquer. Il s’agit d’un parc qui se situe dans la province de Fianarantsoa. Établi en 1991, ce parc couvre une superficie de 41 600 hectares de forêt dense humide. Alors, ce n’est pas un hasard s’il regorge d’une multitude d’espèces d’animaux et de végétaux, visibles nulle part ailleurs sur l’île. Les vacanciers amateurs de l’écotourisme apprécieront une balade dans le parc pour aller à la rencontre de sa faune composée d’espèces rares en voie de disparition.

Les animaux du parc sont en grand nombre, notamment les oiseaux, les lémuriens, les chauves-souris, les insectes… À l’égard de la flore, la forêt de Ranomafana recense des Apocynaceae, des Rubiacées, des Euphorbiaceae, etc. Entouré de massifs montagneux, le parc propose d’incroyables sentiers de randonnée avec différents niveaux.

Laisser un commentaire

Top