Vous êtes ici
Accueil > Soins / Beauté > Les pièges à éviter lors d’une création d’entreprise

Les pièges à éviter lors d’une création d’entreprise

Ca y est, vous avez l’idée. Et cela vous donne envie de créer votre entreprise. Cela va marcher, vous en êtes sûrs. D’autant que vous ne trouvez pas de travail ou qu’il ne vous apporte pas satisfaction. Aussi simple, la création d’entreprise ? Pas si sûr. Décryptage.

Pourquoi faut-il du temps pour créer son entreprise ?

Les structures d’accompagnement à la création parlent volontiers d’un délai de 10 à 12 mois entre l’idée et la création pure. Une durée qui peut sembler très longue, pour un futur créateur.

Il est vrai que de nombreux français osent désormais franchir le pas et deviennent entrepreneurs. Le statut d’autoentrepreneur (maintenant appelé micro entrepreneur) a été un élément déclencheur. Il paraissait moins fastidieux de créer : formalités réduites, peu de coût de création et la possibilité de cumuler avec un emploi salarié.

Pourtant, toutes les activités ne s’y prêtent pas et même si ce statut juridique peut séduire, la création d’entreprise ne s’improvise pas. Il y a des étapes à respecter et des choix à faire qui sont réellement déterminants.

Quels pièges sont à éviter quand on crée son entreprise ?

Avoir une idée ne suffit pas. Avoir des compétences non plus. La création d’entreprise est un ensemble de facteurs, qui mis ensemble, contribuent à un succès potentiel.

Avez-vous le mental d’un chef d’entreprise ?

Il y a des personnes naturellement faites pour être chef d’entreprise et d’autres qui ne le seront jamais. Il faut être en capacité de se remettre perpétuellement en question ainsi que son activité, pour résoudre les problèmes et gagner en productivité.

Une certaine rigueur dans le travail est obligatoire, également. Il peut être tentant, quand on est à la tête de son activité, de remettre au lendemain, de ne pas être assidu.

Faire une étude de marché :

Il est primordial d’effectuer ce que l’on appelle une étude de marché. C’est-à-dire faire un état des lieux des concurrents exerçant dans le même domaine d’activité, dans la zone géographique ciblée, avec leurs points forts et leurs points faibles.

Par rapport à eux, quelle valeur ajoutée apporterait votre activité? Y a-t-il une demande pour les prestations que vous souhaitez mettre en place (autrement dit, avez-vous une clientèle potentielle ?).

Réaliser un business plan :

Concrètement, un business plan consiste à établir un prévisionnel de votre activité. De formaliser votre idée par écrit, en inscrivant comment vous vous basez pour estimer le chiffre d’affaire potentiel, les dépenses à effectuer pour la création et post création.

Sans ce document, vous ne pourrez convaincre aucun établissement bancaire, si vous avez besoin d’un prêt. Il est possible de vous faire aider par des organismes pour étudier la faisabilité de ce projet.

Le choix de son statut juridique :

Il est important de bien le choisir. Pour cela, il faut pouvoir répondre à de nombreuses questions : Ai-je de l’argent à investir dans mon entreprise ? Vais-je créer seul ou avec des associés ? Quelle va être la nature de mon imposition, si je choisis tel ou tel statut ? Quelles seront les incidences de mon choix sur mon patrimoine et ma vie personnelle ?

Vous voulez créer votre activité ? Il est impératif de respecter certaines étapes et de les valider, l’une après l’autre, pour voir si votre entreprise peut être rentable.

Laisser un commentaire

Top