Vous êtes ici
Accueil > Maison > Comment peindre un mur qui est humide ?

Comment peindre un mur qui est humide ?

Les murs peuvent quelquefois être très humides, ce qui peut poser plusieurs problèmes. C’est notamment le cas si vous souhaitez repeindre vos murs. Toutefois, il existe quelques étapes simples à respecter si vous souhaitez faire en sorte de peindre ou repeindre un mur qui est humide. Voici toutes les astuces !

Etape 1 : trouver l’origine de l’humidité

L’humidité d’un mur peut être causée par de nombreux désagréments. Si vous ne vous sentez pas capable de repeindre votre mur humide ou que vous craignez de faire plus de mal que de bien, il est possible de contacter un professionnel de peinture intérieure, qui saura vous indiquer la marche à suivre, voire même prendre en charge entièrement le projet. L’humidité d’un mur peut être due à une fuite dans les conduits, que ce soit les vôtres ou ceux de vos voisins. Cela provoque alors une infiltration dans le mur, communément appelé un dégât des eaux. Il est également possible que l’humidité vienne d’un problème lié à la condensation des pièces humides qui ne sont pas suffisamment ventilées, comme une salle de bain ou une cuisine.

L’humidité peut également provenir de la mauvaise isolation des murs extérieurs. Vous pourrez savoir si c’est le cas si le mur est exposé aux pluies dans des régions connues pour être très pluvieuses. Elle peut également venir du toit, pour les mêmes raisons. Enfin, une humidité peut venir du sol et donc être causée par des remontées capillaires, par exemple.

Etape 2 : déterminer la cause de l’humidité

Une fois que vous avez vu d’où venait l’humidité, vous allez pouvoir déterminer sa cause. En cas de mauvaise isolation extérieure, vous pouvez reprendre les revêtements de murs extérieurs grâce à un professionnel de l’isolation. S’il s’agit d’une fuite au niveau du toit, il est possible de renforcer l’étanchéité de la toiture. Aussi, s’il s’agit de remontées capillaires, vous pourrez faire appel à des professionnels qualifiés qui pourront intervenir sur les fondations si besoin.

Pour les causes internes, il est possible de contacter votre assurance afin qu’elle puisse prendre le problème en charge en cas de dégât des eaux, par exemple. Aussi, il est souvent possible de faire réparer les éventuelles fuites d’eau par un plombier. Vous pouvez également faire installer un extracteur d’humidité dans la pièce concernée.

Etape 3 : peindre le mur

Une fois que la cause a pu être réparée, vous pouvez repeindre votre mur sain. Toutefois, il est préférable de le nettoyer une première fois avant de commencer à peindre,notamment s’il a été exposé à des tâches de moisissure ou si vous avez constaté la présence de salpêtre. Vous pouvez nettoyer avec de l’eau de javel diluée dans l’eau. Si votre mur reste humide, il faudra alors porter votre choix sur une peinture anti-humidité, de préférence trouvée chez un fabricant spécialisé.

Laisser un commentaire

Top