Vous êtes ici
Accueil > Services > Qu’est ce que l’ingénierie hydraulique ?

Qu’est ce que l’ingénierie hydraulique ?

C’est un terme qu’on a l’habitude d’entendre. Cependant, rares sont les personnes capables de nous en donner une définition précise. L’ingénierie hydraulique est pourtant très utile dans nos vies. Voici quelques indications pour vous aider à mieux comprendre le concept d’ingénierie hydraulique.

Les champs d’études de l’hydraulique

L’hydraulique est un domaine qui regroupe différents champs d’études. Premièrement, elle concerne surtout le matériel hydraulique et les machines qui y sont rattachées. On retrouve beaucoup de machines hydrauliques sur les chantiers. Par exemple, les grues possèdent des vérins hydrauliques. Dans des domaines plus courants, on retrouve d’autres machines hydrauliques :

  • presse
  • compacteur
  • benne à ordure
  • élévateur
  • ascenseur
  • cintreuse, etc.

Ce type de machines est souvent rattaché aux secteurs du transport et de l’industrie, comme l’agro-alimentaire, par exemple. En effet, on retrouve l’utilisation de certaines machines hydrauliques pour la production de betteraves, pommes de terre et autres légumes.

On note aussi d’autres secteurs, comme l’énergie hydraulique, l’hydraulique fluviale, en charge ou encore urbaine. Cette dernière traite de la distribution de l’eau potable dans les villes, mais également de l’évacuation des eaux usées et pluviales. Ce terme a donc un tout autre sens quand on le rapporte à une entité urbaine. Le réseau hydraulique est composé de différents produits :

  • un réservoir
  • des filtres et des pompes
  • un limiteur ou détendeur de pression
  • un régulateur de débit
  • des valves d’équilibrages
  • des limiteurs de capacité
  • des récepteurs, etc.

Il ne s’agit là que d’une petite partie des nombreux composants du circuit hydraulique. Les ingénieurs qui travaillent sur ce type de machines ou de concept doivent porter un équipement adapté pour éviter tout type d’accident de travail.

La différence avec d’autres systèmes

L’un des système de pression le plus connu est le système à air comprimé. Celui-là s’oppose très clairement au système hydraulique. Cependant, dans le système à air comprimé, on perd de l’énergie à cause de la chaleur perdue lors de la compression du gaz. Il faut savoir que plus la pression est forte, plus la chaleur dégagée est élevée. De ce fait, le rendement est forcément plus faible.

Lorsque l’on utilise un système hydraulique, la chaleur provoquée est uniquement due aux frottements liés au déplacement du liquide. De ce fait, elle augmente peu. Les rendements obtenus sont donc largement supérieurs à ceux acquis avec un système plus classique. Toutefois, il faut noter qu’une fuite d’air dans un système d’air comprimé n’aura aucune gravité, tandis qu’une fuite d’huile peut déclencher des dégâts (pollution, incendie, etc.).

Laisser un commentaire

Top